Citadelle de Besançon

Citadelle de Besançon

Ses remparts font la fierté de tous les Franc-comtois et dominent de plus de 100 mètres la vieille ville de Besançon : sa citadelle. Ce chef d’œuvre de Vauban, inscrit sur la liste du Patrimoine mondial par l’UNESCO, est considéré comme l’une des plus belles citadelles de France et, avec 270 000 visiteurs par an, est le premier site touristique du Centre-Est de la France. Entourée par la rivière du Doubs, elle offre un panorama grandiose sur sa région et ouvre ses visiteurs à une richesse culturelle variée et passionnante.

Un lieu hautement symbolique

L’histoire de la Citadelle de Besançon est liée à celle de son architecte. Lorsque Louis XIV donne à Besançon un rôle stratégique considérable pour défendre la nouvelle frontière gagnée à l’est du royaume de France, Vauban veut rendre la ville de Besançon imprenable et la dote d’enceintes défensives qui dissuadent l’ennemi de toute attaque. Vauban trace les plans de l’édifice en 1668 et imagine un ensemble architectural militaire de tout premier plan s’étendant sur douze hectares.

Aujourd’hui, la citadelle abrite trois musées labellisés Musées de France : le Musée de la Résistance et de la Déportation, le Musée Comtois et le Muséum. Le Musée comtois présente l’histoire des hommes et des paysages qui ont forgé la Franche-Comté au cours des XIXe et XXe siècles. Le Musée de la Résistance et de la Déportation est, lui, un musée d’histoire qui traite de cinq grands thèmes : le Nazisme, Vichy et l’Occupation, la répression, la Déportation et la Libération. Quant au Muséum de Besançon, situé à l’abri des remparts, c’est un établissement atypique qui regroupe une grande variété animale illustrant la biodiversité.

Une nouvelle entité

S’il est possible de visiter ces musées et de se balader dans les remparts toute l’année, une nouvelle entité au sein de la citadelle va ouvrir ses portes en mai prochain, appelée Naturalium. En effet, le Muséum de Besançon crée un nouvel espace d’exposition permanente sur le thème de la biodiversité qui viendra introduire de nouvelles espèces animales dans le but de sensibiliser le public sur les évolutions et les menaces qui pèsent sur les milieux.

Autre nouveauté, technologique cette fois-ci : la Citadelle de Besançon lance dès le mois d’avril, une application qui visera à remplacer, à long terme, les audioguides. Les visiteurs équipés d’une tablette numérique ou d’un smartphone pourront partir à l’assaut des lieux en toute autonomie.

Une programmation chargée

A noter : le samedi 20 mai, la Citadelle ouvre ses portes gratuitement à la tombée de la nuit.

De plus, pendant tout l’été, des balades nocturnes seront organisées au sein de remparts lors desquelles une compagnie de théâtre déambulera pour faire ces lieux.

Le samedi 16 et dimanche 17 septembre, lors des Journées européennes du patrimoine, la Citadelle ouvre gratuitement ses portes au public désireux de découvrir la place forte de Vauban à travers un programme d’animations spécialement concocté.

La Citadelle de Besançon

99 Rue des Fusillés de la Résistance

25000 Besançon

03 81 87 83 33

www.citadelle.com/fr/