Soprano

Soprano

UNE NOUVELLE TOURNÉE POSITIVE QUI MET LE FEU

« SOPRA », LE CHANTEUR À L’ACCENT MARSEILLAIS EST AU TOP AVEC SON DERNIER ALBUM « L’EVEREST » DÉJÀ TRIPLE DISQUE DE PLATINE. IL VIENT DE SE LANER DANS UNE TOURNÉE GÉANTE EN CET ÉTÉ 2017. PLUS D’UN MILLION ET DEMI D’ALBUMS VENDUS DEPUIS LE DÉBUT DE SA CARRIÈRE, SOPRANO NOUS ACCORDE UN ENTRETIEN ESTIVAL GÉNÉREUX POUR PARLER DE SES DÉBUTS, DE SES CONCERTS ET DE SON ACTUALITÉ.

SOPRANO, AKA « SOPRA » FINDS HIMSELF AT THE TOP OF HIS GAME WITH HIS LATEST ALBUM « L’EVEREST » WHICH HAS ALREADY GONE TRIPLE PLATINUM. HE HAS JUST EMBARKED ON A BIG SUMMER 2017 TOUR, WITH OVER A MILLION AND A HALF ALBUM SOLD SINCE THE BEGINNING OF HIS CAREER SOPRANO TELLS US ABOUT HOW HE STARTED, HIS CONCERTS AND RECENT EVENTS


Bonjour Soprano, tu viens de te lancer dans une tournée énorme. Tes 2 derniers albums sont au top des charts … pour commencer cette interview, j’ai juste envie de te demander «comment ça va Soprano ? »
A la bien ! (RIRE), oui ça va bien, tout se passe bien, on est content et on espère que ça va continuer. On travaille pour ça, on se prend la tête pour préparer un show de qualité pour que les gens puissent se régaler à chaque concert.
Bon, c’est vrai, on est parfois un peu fatigué car on travaille beaucoup mais c’est pour tout le monde, tout ce public si nombreux à chaque date !
On donne et on reçoit beaucoup.

You’ve just embarked on a massive tour. Your last 2 albums are at the top of the charts…How’s it going Soprano?
Everything is going well, we’re happy and hopefully it will continue. We’re working towards preparing top quality shows where people are blown away at each concert. We sometimes get a little tired because there’s so much work involved, but we give a lot and receive a lot!

Avant de parler de ton actualité, un petit retour en arrière. Tu as grandis à Marseille dans les quartiers nord, comment le petit Saïd devient Soprano ? Comment tu as commencé dans le Rap ?
Ça commence avec Michael Jackson. Grace à lui, tout petit déjà je voulais faire de la musique. Quand j’étais petit, dans ma famille, on allait dans les Madrasas, c’est un peu le gospel des Musulmans. Je faisais la voix lead tous les dimanches avec des grosses fêtes et c’est pour ça que ma famille m’a appelé « Soprano ». C’est à partir de là qu’il y a eu le déclic et après bien sûr avec le rap qui est arrivé dans les quartiers avec IAM, NTM, la ça m’a donné envie de me lancer dans le rap. Mais moi depuis le début, j’ai mon style de rap mélodieux, je m’appelle Soprano, ce n’est pas pour rien (RIRE).

You grew up in Marseille in the northern district, how did little Saïd becomes Soprano? How did you get your start in Rap?
It started with Michael Jackson. Thanks to him, I wanted to make music from an early age. When I was young we went to the Madrasas, it’s a bit like Muslim gospel and I was doing lead vocals every Sunday which is why my family started calling me ‘Soprano’.
The appearance of bands like IAM and NTM made me want to get into rap.

C’est Akhenaton qui vous a repéré avec tes amis des Psy 4 de la rime, on peut parler d’IAM un peu …, je crois que toi-même tu dis appartenir à l’école d’IAM.
Bien sûr, je fais partie de l’école IAM car j’ai commencé grâce à eux. C’est Akhénaton qui m’a lancé, qui a sorti nos 2 premiers disques avec mon groupe et même toujours aujourd’hui, quand j’ai besoin d’un conseil, c’est IAM que j’appelle en premier.

It was Akhenaton who spotted you with your friends from ‘Psy 4 of the rhyme’, can you talk about IAM a little…
You yourself say that you’re part of the IAM school.

Of course, I’m part of the IAM school because I got to start with them. It was Akhenaton who gave me my break and released our first 2 albums. Even now, when I need advice, I call IAM first.

Ta chanson «Roule» issue de ton dernier album «L’Everest» et dédiée à ton ami Sya Styles (DJ de Psy4 de la Rime, décédé en 2015) …
Oui mais tu sais, j’ai écrit cette chanson parce que j’avais vraiment besoin de la faire. Je ne pensais pas du tout à mon nouvel album à l’époque. Finalement, c’est un bel hommage de la mettre sur disque, un vrai témoignage qui va rester quoi. Et puis voilà, la chanson a fait son petit chemin.
Plein de gens se sont retrouvés dedans car, comme moi, ils avaient perdu un ami ou quelqu’un de leur famille. Beaucoup de gens me disent que la chanson ROULE les aides. Sans vraiment le vouloir à la genèse de la chanson, j’ai mis quelques mots sur leur tristesse.

Your song ‘Roule’ from your last album ‘L’Everest’ is dedicated to your friend Sya Styles (Dj from Psy4 de la Rime who died in 2015).
I wrote this song because I really needed to do it. It’s a beautiful tribute to put on the album which has touched a lot of people because, like me, they’ve lost a friend or loved one.

Tes 2 derniers albums, leurs buts premiers étaient de rassembler les gens, de communier en concerts et on peut dire que c’est réussi. Tu arrives même à faire danser les gens avec des sujets un peu plus graves à l’image de Stromaé d’ailleurs.
Oui bien sûr. Merci de parler de Stromaé. Je l’admire depuis bien avant son premier album. Ce garçon a pris son courage à deux mains pour se dire « Moi j’adore plein d’autres styles et je ne veux pas me cantonner à un sujet, m’enfermer dans quoi que ce soit, je vais faire bouger les gens avec des sujets conscients, qui donne à la réflexion ».
Comme lui, j’adore le fond. Même un morceau comme « Cosmo » il y a un fond, dans « Fresh Prince » aussi, c’est une dédicace à la génération qui a grandi avec Will Smith. Stromaé, il m’a inspiré la chanson « Clown »

The aim of your last 2 albums, was to get people together and communicate in concert. You even managed to make people dance to serious subject matters in the vein of Stromaé.
Yes of course. Thanks for mentioning Stromaé. I admired him well before his debut album. He had the courage to say, “I love lots of other styles and I don’t want to box myself into a particular one.” There’s a story behind songs like ‘Cosmo’ and ‘Fresh Prince’, which is dedicated to the generation that grew up with Will Smith. Stromaé inspired the song ‘Clown’.

Oui, la chanson Clown… « CE SOIR JE SUIS PAYE ALORS JE METS MON NEZ ROUGE » … ça t’es déjà arrivé de faire semblant sur scène ? De porter un masque ?
Sur scène non, car je fais des CD pour kiffer sur scène ! Mais oui, j’ai surement fait des plateaux télé alors que je n’étais pas bien.
Sur scène, …allez, je réfléchi … ça doit arriver quand même, comme dans tous les boulots tu sais.
Mais j’oublie direct mes problèmes perso dès la première chanson. La passion tu l’as au début quand tu fais ce que tu aimes mais c’est vrai que parfois la routine, et tout ce qui tourne fait que tu mets ton nez rouge et tu travailles.

Yes, the song Clown… Have you ever “faking it” on stage? worn a mask?
On stage no, because I make albums that rock on stage! But yes, I’ve probably done TV shows when I wasn’t at my best. On stage I forget my personal problems right from the outset. The passion you have at the beginning when you do something you love can sometimes turn into routine.

Tu as toujours la positive attitude, c’est vraiment un état d’esprit ?
Ben tu sais quoi, plus jeune j’étais souvent en Down, je te jure. Pas le moral, je voyais le verre à moitié vide et c’est mon métier et la musique qui m’ont guéri. Le fait de positiver, de se battre, vaut la peine. C’est vraiment un message que je fais passer sur scène.

You always have a positive attitude, is it really a state of mind?
You know what, when I was younger I was often down and had a glass half empty state of mind and it was my job and music that pulled me through.

Finalement tes concerts de cette nouvelle tournée, sont à ton image, à ce que tu es : un grand voyage de Marseille à l’Afrique ? Que peut on dire aux gens pour leur donner envie de te voir sur scène et en tournée ?
Tout simplement qu’il y en a pour tout le monde, ceux qui aiment le rap, la musique urbaine, Africaine, ceux qui aiment danser ou même la réflexion car il y a beaucoup de messages qui passent dans mon concert.
Il faut venir en famille avec les enfants. Voilà, c’est pour tout le monde !

Finally, your concerts for the new tour reflect your image and who you are: a voyage from Marseilles to Africa? What can you tell people to make them want to see you in concert and on tour?
There’s something for everyone, those who like rap, urban music, African, those who like dancing and deeper subject matters because there are so many messages in my concerts. Kids can also come along!

Tu vas faire pas mal de festivals dans cet été 2017. Est-ce qu’un concert dans le cadre d’un festival c’est la même chose qu’un concert de tournée comme celui de ce soir ?
Non, ce n’est pas pareil. Moi je vais donner la même énergie, mais dans les festivals il y a aussi pas mal de monde qui viennent pour d’autres artistes. Donc je suis obligé de faire mes morceaux les plus connus mais aussi d’amener le show d’une manière à faire kiffer tout le monde, vraiment tout le monde. Faut oublier personne dans le public qui est souvent très nombreux dans les festivals.
Quand tu arrives dans un zénith les gens sont conquis, s’ils viennent et qu’ils sont là, c’est qu’ils t’aiment. En festival, et c’est ce que j’aime, il faut aller chercher les gens.

You’re going to perform at a lot of festivals during summer 2017. Is a festival concert the same as when you’re on tour like tonight?
No, it isn’t. I give the same energy, but at festivals there are also quite a few people who come to see other artists. I have to play my most famous songs and give the show as broad an appeal as possible. What I like about festivals is that you have to go after the audience.