Laurent Mariotte

par | 22 Jan, 2021 | Interview

Partager :

L’animateur et chroniqueur culinaire Laurent Mariotte, vient de publier son nouvel ouvrage : « Mieux Manger Toute l’Année 2021 ». Un almanach de 365 recettes faciles, qui fait également office de véritable guide pratique et pédagogique !

Laurent comment allez-vous, malgré cette période un peu particulière ?

Oui très ! Depuis le déconfinement, j’ai mis en route plusieurs projets ! Nous avons tourné plus de 100 émissions en région, notamment dans le Périgord et en Dordogne, pour nos Petits Plats en équilibre et, aujourd’hui, nous sommes de retour en plateau à Paris pour les émissions de la rentrée. Ce tour de France a été vivifiant. Revoir du monde après avoir été enfermé de si longues semaines m’a donné de l’énergie pour terminer à temps mon nouveau livre. De plus, le format de l’itinérance avec la rencontre des agriculteurs, maraîchers, apiculteurs, éleveurs, est un format idéal car ils nous donnent la possibilité de nous renouveler sans cesse ! J’anime « Petits plats en équilibre » depuis 12 ans et je prends encore plus de plaisir qu’avant !

En effet, 12 saisons déjà pour ce programme court qui parle de la cuisine du quotidien. Comment expliquez vous que ce rendez-vous télévisuel plaise tant ?

Comme vous le dites nous parlons d’une cuisine du quotidien ! Par ailleurs, nous avons longtemps été seuls à parler de cette cuisine ! A la télé, il y a les concours qui mettent en compétition de grands chefs et qui parlent, eux, de gastronomie. Et il y a nous, qui parlons de recettes simples, toujours avec des produits de saison, et souvent avec un petit message écolo. L’enfermement a ramené les gens aux fourneaux et c’est très bien ! Maintenant il faut faire de la cuisine avec de bons produits. J’ai toujours valorisé le local, les circuits courts, les petites fermes etc … et j’essaie de démocratiser cela depuis plusieurs années dans mes émissions, chroniques et livres. Je n’interdis pas d’aller dans les grandes surfaces mais si on peut faire différemment, si on peut faire ses courses dans divers points de vente et si on peut aussi comprendre qu’en seulement 30 minutes on peut arriver à réaliser une belle recette, alors j’aurais tout gagné !

Une cuisine simple et efficace, c’est votre fer de lance ?

Exactement ! Dans mes livres de recettes, je veux garder ce fil rouge ; un jour, une recette. Le succès des trois précédentes éditions de Mieux manger toute l’année (ndlr : Le dernier opus s’est vendu à plus de 100 000 exemplaires.) me conforte dans ce sens. Cette édition sera la plus complète. J’ai fait le choix d’écrire des recettes avec peu d’ingrédients pour que les gens ne se découragent pas à la vue de la recette. Dans la quatrième édition, j’ai voulu deux recettes avec un seul et même produit. Je m’engage vers moins de gaspillage. Avec des asperges, on peut faire un risotto un jour, puis un velouté le lendemain. J’essaie aussi d’avoir des recettes végétariennes car les habitudes alimentaires changent. Il a fallu que je prenne en compte le gluten free, le veganisme etc… j’essaie mais j’aime tant les classiques de la cuisine française, j’aime la cuisine rassembleuse et je ne peux me défaire de celle-ci !

On pourrait vous écouter parler de cuisine des heures durant ! Mais c’est une passion presque tardive, non ?

Oui et non je dirais ! J’ai toujours baigné dans les plats traditionnels de ma région natale. Entre pâté lorrain, tarte à la mirabelle et autres (voir encadré)… mais il est vrai, qu’en 2005, après quelques années à animer des émissions diverses et variées sur TF1, j’a décidé de tout mettre en pause et de passer un CAP cuisine ! A 35 ans, on a tous ce fantasme de changer de vie. Je me disais « si un jour la TV s’arrête, tu pourras ouvrir un restaurant » ! Mais, une fois diplômé, la TV m’a rattrapé et c’est de nouveau TF1 qui m’a rappelé !
On a testé la formule des Petits plats en équilibre et la mayonnaise a prise ! Depuis, j’ai la chance de combiner mes passions et c’est génial ! J’ai aussi du temps pour développer la production de documentaires axés sur nos régions et j’ai aussi envie de créer, d’ici l’année prochaine, un festival de la cuisine rurale dans les Vosges !

Laurent Mariotte

C’est aussi …

Share This